1 EUR = 4.29 PLN

Lublin, tout comme Rome établie sur sept collines, est l’une des villes les plus anciennes et les plus belles de Pologne. Cette ville, de tout temps, a été l’une des plus importantes cites polonaises, souvent sur le devant de la scène quand le destin du pays était en jeu. En 1569 y fut signée l’Union dite de Lublin entre la Pologne et la Lituanie, qui présida à la naissance du plus vaste Etat européen de l’histoire. C’est ici encore, en novembre 1918, que fut forme le premier gouvernement de la Pologne indépendante qui confia rapidement les rênes du pays à Jozef Pilsudski et en juillet 1944, que les Soviétiques installèrent un gouvernement communiste provisoire. Enfin, Lublin serait le berceau du mouvement Solidarité, car la longue grevé qui secoua le pays en 1980 et conduisit aux accords de Gdansk a commencé à Lublin.

Lublin5.jpg

 La vieille ville de Lublin est l’un des ensembles les mieux conserves de la vieille architecture urbaine, avec ses maisons richement décorées et, au milieu de la Grand-Place, l’édifice de l’ancien hôtel de ville, qui fut autrefois le siège de la Cour de la Couronne, et tout autour des immeubles dont l’origine remonte au XVe siècle. Chacun d’eux est comme un livre relatant l’histoire dont sont imprègne les murs, les portes, les fenêtres, les cours et les caves. Il y a peu de magasins, de galeries d’art, de bars et de restaurant, bref tous ces commerces qui donnent de la vie et de l’atmosphère à une ville.

Le Rynek n’obéit pas à un plan régulier. Il est borde de maisons bourgeoises. Au XIXe siècle, la plupart avaient conservé leurs attiques datant de la Renaissance, mais l’ajout d’un étage supplémentaire a remodelé toutes les façades. A l’exception des bas-reliefs Renaissance au no 12, l’œuvre entreprise aux XIXe et XXe siècles a imposé aux édifices le néoclassicisme.

La Vieille Ville ayant conservé son ordonnance urbanistique médiévale et possédante de nombreuses églises, demeures anciennes et portes de ville. Château royal avec la splendide chapelle de la Sainte Trinite du XIVe siècle, décorée de fresques ruthène-byzantines uniques. Dans la banlieue de la ville, un parc ethnographique présente des spécimens de constructions rustiques et des objets de la culture matérielle de cette région située entre la Vistule centrale et le Boug.

Sur la colline du Château se dresse une tour de défense, qui est le plus vieux monument historique de la ville (XIIIe s.) et le témoignage de son ancienneté. Le château de Lublin, construit dans le style néogothique (1828) sur l’emplacement d’une résidence royale, fut jusqu’en 1954 une prison, le lieu de détention de Polonais au XIXe siècle, pendant la Seconde Guerre mondiale et durant les années de la terreur stalinienne (1948-1954). Le château abrite actuellement le musée de Lublin. Il présente des collections d’archéologie, d’ethnographie, d’objets d’art, d’armes, de monnaies et de peintures. Le département le plus intéressant est sans doute celui d’ethnographie, qui présente sculptures sur bois, poteries, vanneries, œuvres en papier découpe, crèches et costumes de la région.

Krakowskie Przedmieście, rue représentative de Lublin, est le lieu préfère de rencontre et de divertissement des habitants de la ville et des touristes. Ils peuvent choisir parmi les multiples cafés, caves artistiques et restaurants, et il y a encore la fameuse pâtisserie de Semadeni, qui existe depuis 160 ans.

Lublin fut élevée au rang de ville par Ladislas 1er Lokietek, fut construite par Casmir III le Grand, mais elle connut son épanouissement à l’époque des Jagiellons. C’est alors que naquit une variété particulière locale, très décorative, de style renaissance dont les meilleurs spécimens sont : l’ancienne église des bernardins de la rue Dolna, l’église des carmélites de la rue Swietoduska, l’église dominicaine de la rue Zlota. Le pignon élance de la Chapelle de la Sainte-Trinite accuse également les traits de la renaissance de Lublin. L’église n’est autre que la chapelle de l’ancien château. Une belle voute gothique repose sur un pilier unique dresse au milieu de la nef carrée. Son intérieur est entièrement décore de magnifiques fresques médiévales de Pologne.

Le premier recensement de 1550 dénombrait 840 juifs à Lublin. En 1939, ils étaient 42 830 ; seuls 8 000 ont survécu à la Guerre et aux camps d’extermination. Il n’est reste aujourd’hui qu’une vingtaine de ces survivants. Situe à 4 km au sud-est de Lublin, Majdanek fut l’un des plus grands camps de la mort en Europe. Les baraques, les tours de surveillance et les longues lignes de barbelés autrefois électrifiés sont dans l’état ou ils se trouvaient il y a plus de cinquante ans. Une exposition très sobre et un petit cinéma ou passent des documentaires compléments la visite.

Lublin est depuis des siècles un theatrum mundi, lieu de rencontre de la culture et des artistes – esprits sensibles et chercheurs –, une ville animée par son genius loci pluriculturel et l’énergie révolutionnaire des artistes contemporains. Le théâtre NN, situe dans la porte de Ville (Brama Grodzka), insère la culture des Juifs dans la contemporanéité de la ville, découvre les racines de celle-ci. Récompense a de nombreux festivals, le spectacle Ferdydurke selon le roman de Gombrowicz, réalise par le théâtre Provisorium – Kompania Teatr, est un phénomène singulier dans la culture mondiale du théâtre off indépendant. Le Festival international ≪ Confrontations théâtrales ≫ présente chaque année des spectacles remarquables de théâtre d’auteur de divers continents. Les vieux murs du couvent de dominicains abritent le théâtre de Marionnettes H. Ch. Andersen, qui créent des spectacles de grand intérêt, a la forme originale et au contenu symbolique. Le Centre de Pratiques théâtrales ≪ Gardzienice ≫, théâtre axe sur les sources ethniques de la culture, exerce ses activités à Lublin. Par contre, le théâtre d’auteur de Leszek Mądzik compte parmi les phénomènes les plus marquants du théâtre contemporain et des arts visuels du monde entier. En se servant d’un signe plastique universel, Mądzik créent des spectacles sans paroles. Il utilise la lumière, le mouvement, une composition de nuances de blanc et de noir et la musique.

La richesse historique et la beauté de Lublin, n’attirent pas seulement les jeunes gens, mais également des artistes et des créateurs en recherche d’inspiration. Lublin, avec son offre de théâtres, galeries, musées, philharmonie, opéra,  est le centre de la vie culturelle de cette partie de la Pologne. C’est la capitale de festivals internationaux connus qui se déroulent en ville pendant pratiquement toute l’année.

Lublin2.jpg

Pour en savoir plus, consulter le site de l'office de tourisme : www.turystyka.lubelskie.pl

 

 

 

Planifiez votre voyage

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours
Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Organisation Polonaise de Tourisme à Bruxelles
Av. de la Renaissance 20 bte 25
1000 Bruxelles

Ouvert au public du mardi au jeudi, de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00