1 EUR = 4.3 PLN

Malbork est la plus grande forteresse gothique d'Europe, ainsi que la plus grande construction en brique au monde.

A une heure de route de Gdansk, Malbork, capitale de l’état teutonique de 1309 à 1457, vous transporte dans la Pologne du Moyen-âge : siège des Grands Maîtres de l’Ordre des Chevaliers Teutoniques. Ensemble exceptionnel d’architecture défensive, avec ses murs en brique rouge, il comprend le château supérieur qui est composé de 4.5 millions de briques, le château moyen où se trouve un magnifique réfectoire, répertorié comme l'un des plus beaux intérieurs non religieux d'Europe et le château bas, entourés de trois enceintes successives renforcées de donjons et de tours. Transformé en musée, le château abrite aujourd’hui des collections d’art médiéval: sculptures, vitraux, pièces de monnaie, médailles, armes, céramiques, étoffes..., ainsi qu’une des plus importantes collections de pièces d’ambre au monde. Les remparts abritent également un couvent, un quartier administratif, un centre de commandement,...

Pendant les mois d'été, divers événements de taille se préparent chaque année à Malbork, une reconstitution grandeur nature du siège du château, une splendide fête médiéval ainsi que plusieurs spectacles de son et lumière. Plusieurs éléments importants sont présentés au sein du domaine tel que les activités éducatives pour les jeunes, les concerts ainsi que les présentations. L'ouverture de l'aile ouest du château Moyen est occupée traditionnellement par les clients les plus importants pendants les événements. Il propose également un splendide restaurant renommé dans le style gothique. Le musée de Malbork est visité chaque année par plus d'un demi-million de touristes en provenance de nombreux pays. En été, le parc, les expositions et le château sont à la disposition des visiteurs. Idéal pour se replonger dans l'atmosphère médiévale.

Un peu d'histoire...

Au départ, il était le siège du Grand Maître et le centre administratif de l'Etat de l'Ordre allemand de l'Hôpital de Sainte-Marie, dont l'activité a été associée à la prise en charge de la Terre Sainte pendant les croisades et les missions et la christianisation des peuples païens, y compris les Prussiens.Le plus ancien fragment du complexe du château a été construit dans les années 1280. A cette époque, il faisait partie de la résidence du commandant. Au nord et à l'ouest, deux tours ont été érigées, fournissant un bon champ de tir en cas d'attaque de l'extérieur. La troisième tour a été située à l'extérieur des murs de la ville et combiné avec un porche couvert de verrouillage supporté par des arcades. Le château abritait, entre autre une salle capitulaire, une trésorerie, des chambres, un réfectoire, la salle des chevaliers et une église dédiée au saint patron de l'Ordre. L'entrée en or a été faite au XIIIe siècle, il symbolisait l'entrée au ciel et la justice. Concernant l'ornementation, l'artiste est entré dans une métaphore du jugement de la parabole biblique des hommes sages et des hommes stupides. Le Château Moyen est séparé par un mur haut et des douves. Il a été construit à la place d'un ancien pupille. Dans son intérieur se trouve la chapelle de St. Bartholomew, chambre d'hôtes, le siège du, hôpital grand commandant, répondant aux Etats-commanderie. Le Grand Réfectoire du château moyen a été l'un des plus modernes en Europe concernant sa conception. Il pouvait régaler quelques centaines de fêtards. Il était chauffé à l'air chaud qui était conduit et fourni par des ventilateurs d'alimentation, acheminés depuis la cuisine. Une partie du Château Moyen est également un palais représentatif du grand maître. Elle se distingue par la façade ornée de colonnes et de fenêtres en pierre grise.Le château inférieur abritait une grande armurerie, la fonderie, la chapelle St. Laurent ainsi que diverses dépendances. La bâtisse possède une caractéristique qui est la Tour Buttermilk, mirador, dont le nom provient des conseillers municipaux. Son atout était d'anticiper les conflits. La tour a été partiellement détruite pendant la dernière guerre, elle a été soumise à la reconstruction en 1958. L'histoire réelle du château de Malbork commence en l'année 1309 quand le Grand Maitre Siegfried von Feuchtwangen avait déplacé son siège de Venise à Malbork, qui est devenu désormais la capitale de l'Ordre teutonique. Pendant les guerres polono-teutoniques, le château fut assiégée à plusieurs reprises par les Polonais. Avec des résultats inutiles. Pendant la Guerre de Treize Ans, le Grand Maitre Ludwig von Erlichshausen, à court d'argent, est forcé de remettre le château à ses mercenaires en guise de salaire. Ceux-ci le vendent au roi de Pologne qui en prend possession en juin 1457. Dès cette date, jusqu’en 1772, c’était l’une des résidences des rois de Pologne. Le château haut servait d’entrepôt et le grand réfectoire était l’endroit où les rois organisaient leurs réceptions. Ils avaient l’habitude de s’y arrêter en route vers Gdansk.

Depuis 1961, le château abrite un splendide musée. La Réalisation de la restauration était minutieuse tout en harmonie avec le style de l'architecture du Moyen Age. On y récence des dizaines de milliers de pièces, y compris les sculptures, les œuvres de la peinture, l'artisanat, les produits d'ambre. Le musée mène une activité scientifique dans le domaine de l'archéologie et de l'histoire de l'Ordre teutonique, l'histoire du château/de la ville de Malbork, l'art et la culture de la Prusse.

Plus d'information sur le Château de Malbork

Information sur la région

Planifiez votre voyage

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours
Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Organisation Polonaise de Tourisme à Bruxelles
Av. de la Renaissance 20 bte 25
1000 Bruxelles

Ouvert au public du mardi au jeudi, de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00