1 EUR = 4.28 PLN

Patrimoine de la culture juive

Muzeum_Polin.jpgL'histoire des Juifs en Pologne remonte à la fin du XIe siècle. Pendant des siècles, la Pologne constituait le centre culturel et spirituel de la plus grande communauté juive d'Europe, qui comptait environ 3,5 millions de personnes en 1939. L'extermination des Juifs par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale et les émigrations successives firent que la communauté juive en Pologne ne compte plus que quelques milliers de personnes

Il ne reste pas grand-chose de ce monde immense, varié et pittoresque des Juifs polonais. Avant tout des cimetières dévastés. Sur les nombreuses synagogues d'avant- guerre, six à peine sont maintenant consacrées au culte. Quelques-unes d'entre elles, à Lancut, Tykocin et Cracovie, ont été transformées en musées du judaïsme. Les collections muséales les plus précieuses se trouvent dans là Vieille Synagogue, édifiée à la charnière du XIVe et du XVe siècle, mais qui conserve sa forme primitive malgré plusieurs remaniements. Elle se dresse en plein coeur de Kazimierz, ancien quartier juif de Cracovie où sont restés intacts de multiples monuments historiques, qui est visité volontiers par des Juifs du monde entier. On y vient à la recherche de ses racines, mais aussi en pèlerinage au tombeau du grand sage et enseignant Moses Isserles, dit Remuh, qui repose au Vieux cimetière, classé monument historique, qui porte son nom.

La deuxième ville de Pologne quant au nombre d'habitants, grand centre de l'industrie textile, appelé parfois "le Manchester polonais", au développement rapide auquel contribuèrent énormément, dès le milieu du XIXe siècle, les industriels et les ouvriers juifs.
Kazimierz était l'un des principaux foyers - en Pologne et en Europe même - de la réligion, de la science et de la culture juives.
L'Institut a été crée dans les années 1946-1947.

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours
Je souhaite recevoir la newsletter