1 EUR = 4.29 PLN

Villes

WrocławWrocławJelenia GoraJelenia GoraToruńToruńBydgoszczBydgoszczLublinLublinZamoscZamoscZielona GóraZielona GóraGorzów WielkopolskiGorzów WielkopolskiŁódźŁódźKrakówKrakówZakopaneZakopaneTarnowTarnowWarszawaWarszawaPultuskPultuskOpoleOpoleRzeszówRzeszówBiałystokBiałystokGdyniaGdyniaGdanskGdanskMalborkMalborkSlupskSlupskKatowiceKatowiceKielceKielceSandomierzSandomierzOlsztynOlsztynFromborkFromborkPoznańPoznańKaliszKaliszSzczecinSzczecin
Nombre de villes polonaises, quelques unes injustement méconnues, témoignent du temps passé et gardent des trésors architecture qui ont échappé aux ravages des invasions et des guerres: les cités royales anciennes perles de la couronne, les riches villes et villages baignés par la Vistule, les bourgs anciens et fortifiés. Sur le territoire polonais on peut dénombrer 887 villes et petites villes dont la plus grande - Varsovie - avec 1 700 000 habitants et la plus petite avec 884 habitants.
Wroclaw est l'une des plus anciennes et des plus belles villes de Pologne, construite sur une multitude de petits bras de l’Odra., sur des îles et des îlots qui lui valent le nom de « petite Venise ». Elle est aussi un important centre culturel et une ville étudiante dotée de 8 instituts d’enseignement supérieur

LIRE LA SUITE

Tous les chemins dans la vieille ville mènent à la place du marché, entourée par des maisons à portique, où les fanfares de la tour de la mairie souhaitent la bienvenue aux visiteurs. D’ici la route des monuments mène par les ruines des murs de ville, les églises gothiques et baroques, à travers les rues avec des maisons dans le style de la Sécession jusqu’aux châteaux et palais. Nos musées rassemblent de vrais trésors – la plus grande collection de produits artistiques en verre en Pologne, une exposition extraordinaire d’oiseaux et papillons préparés et beaucoup d’autres collections.

LIRE LA SUITE

Baignée par les eaux de la Vistule, Torun est une belle cité médiévale de style gothique. Port hanséatique prospère et lieu de naissance de Copernic, la cité a gardé le charme et le caractère de ses murailles rouge et de ses bâtiments anciens, de ses petites caves et de ses musées aux riches collections.

LIRE LA SUITE

C’est ici que se croisent d’importants itinéraires routiers, chemins de fer et voies navigables (voie d’eau internationale E70), sans compter l’aéroport Ignacy Jan Paderewski. Bydgoszcz se tourne de plus en plus vers l’eau. C’est justement aux alentours immédiats de la rivière Brda que se déroule la vie quotidienne, culturelle, sportive et commerciale de la ville.

LIRE LA SUITE

En 1569 y fut signée l’Union dite de Lublin entre la Pologne et la Lituanie, qui présida à la naissance du plus vaste Etat européen de l’histoire. C’est ici encore, en novembre 1918, que fut forme le premier gouvernement de la Pologne indépendante qui confia rapidement les rênes du pays à Jozef Pilsudski et en juillet 1944, que les Soviétiques installèrent un gouvernement communiste provisoire. Enfin, Lublin serait le berceau du mouvement Solidarité, car la longue grevé qui secoua le pays en 1980 et conduisit aux accords de Gdansk a commencé à Lublin.

LIRE LA SUITE

Cette ville naquit de la volonté et selon la conception d’un seul homme, à savoir Jan Zamoyski, chancelier et grand hetman de la Couronne, créateur de la puissance économique familiale, il décida de fonder la ville capitale du futur : l’Etat de Zamość. Zamoyski confia le soin d’établir le projet de la ville à architecte italien Bernardo Morando, à qui l’on doit également la réalisation de tous les principaux ouvrages : palais, arsenal, collégiale, hôtel de ville, maisons sur la grande place du Marche. La ville connut son plus grand épanouissement au milieu du XVIIème siècle. Autour de l’hetman et de son successeur s’amassaient le grand monde de la cour, de l’Académie et plusieurs membres du clergé. Les bourgeois s’enrichirent dans le commerce et dans l’artisanat. L’ambiance spécifique de la ville était attribuée aux Arméniens, aux Grecs et aux Juifs, tous accueillis ici avec bienveillance.

LIRE LA SUITE

Elle est située sur la voie historique menant de Wrocław à Szczecin. Fondée par les Piast de Silésie, la cité faisait partie du duché de Glogow, une des nombreuses principautés de la région.

LIRE LA SUITE

Gorzow, sur les berges de la Warta, bénéficie d’une charte municipale depuis 1257. Principale ville de la région, elle compte aujourd’hui 120 000 habitants regroupe plusieurs usines textiles importantes. La cathédrale gothique du XIIIe siècle, particulièrement intéressante, comprend une puissante tour défensive du XIVe siècle, un presbytère du XVe siècle et un autel Renaissance.

LIRE LA SUITE

La ville récompense le touriste persévérant par le charme de ses endroits magiques dont l'originalité, le climat particulier et le caractère photogénique sont appréciés par les artistes.

LIRE LA SUITE

Le grand poète polonais Adam Mickiewicz l'appelait le "berceau de la vieille République nobiliaire". Elle appartint à la Ligue hanséatique au Moyen Âge. Pendant plusieurs siècles , elle s'épanouit en tant que siège des monarques polonais, puis connut, du XV ou XVII siècle, un véritable essor comme capitale du plus grand État de l'Europe d'alors.

LIRE LA SUITE

Nichée au pied des Tatras, à 1000 mètres d’altitude (le point culminant est le mont Rysy à 2 400m), cette jolie station de sports d’hiver fut révélée au XIXe siècle par les artistes et intellectuels de l’Avant-Garde qui y élirent villégiature. Parmi eux, le peintre Stanislas Witkiewicz, fondateur du « style de Zakopane » qui s’est inspiré de l’art montagnard traditionnel. Rue Koscieliska, vous trouverez les plus belles maisons en bois de sapin, comme la villa Koliba qui a conservé son lustre d’antan avec ses parquets blonds et ses meubles peints, la villa Atma, la maison - musée du compositeur Karol Szymanowski. A voir aussi l’église paroissiale toute en bois, datant de 1847/1848, et l’ancien cimetière avec ses belles stèles en bois aux allures de totems patinés par le temps.

LIRE LA SUITE

La résidence du hetman était le château, hérité des ancêtres, sur la Montagne de Saint Martin éloignée d'environ 2 km de la ville. Dans les années 20 du XVIe siècle la ville de Tarnów fut entourée de nouvelles fortifications dont les fragments, reconstitués dans les années '60 du siècle écoulé, sont actuellement visibles.

LIRE LA SUITE

Déployée sur les deux rives de la Vistule et capitale de la Pologne depuis la fin du XVIème siècle, cette cité rayonnante au Siècle d’Or fut rayée de la carte en 1945.

LIRE LA SUITE

Toutefois ce n’est pas aux dieux de la guerre que l’ancienne cité doit les plus belles pages de son histoire, mais aux temps pacifiques du XVIe siècle, le siècle d ’or polonais. Ce fut le lieu de prédilection de ses propriétaires: les évêques de Płock qui, depuis le XIIe siècle, portaient le titre de “princes de la terre de Pułtusk ”. Après Varsovie et Płock, Pułtusk est la troisième ville de Mazovie à être ceinte de fortifications en dur. Rien de surprenant puisque ce lieu, depuis le XVe siècle, passait pour l’un des plus riches de Pologne.

LIRE LA SUITE

Dans la même année, il dirige la construction du siége de la famille princière - château des Piast. Pendant la période de 1307-1309, les premiers bâtiments sacraux en pierre l'ensemble Couvent, Eglise des Franciscains et la chapelle Sainte Anne furent élevés. Cette dernière, fondée par les Piast a caractère de sépulcre. Dans ses sous-sols furent déposées les dépouilles des membres de la famille princière.

LIRE LA SUITE

La ville de Rzeszow invite les voyageurs depuis presque 700 ans. Dès le milieu de 1354, date de l’érection en ville du bourg appelé Resovia, elle devint le point de contact des cultures européennes de l’Orient byzantin et de l’Occident méditerranéen, mais aussi le lieu de rencontre de voyageurs venus du Sud et du Nord de l’Europe. On voit très bien à Rzeszow comment s’harmonise avec la patrimoine historique une ville moderne, jeune et dynamique de 163 000 habitants, ou ont leur siège – outre les autorités municipales et régionales – l’Université et l’Ecole polytechnique, de même que bon nombre de sociétés réputées et de centres industriels et commerciaux.

LIRE LA SUITE

La ville au XIXème siècle changea avec la révolution industrielle, qui fit de Bialystok la « Manchester du nord ». Dans la rue Warszawska et Lipowa poussèrent les palais de fabricants. Au début du XXème siècle, Ludwik Zamenhof, originaire de Bialystok et créateur de l'Espéranto, qualifia sa ville de véritable « Tour de Babel ». S’y mélangeaient et s’y emmêlaient les différentes langues des peuples vivant ensemble, transposant différentes cultures et religions.

LIRE LA SUITE

C’est en 1926 qu’elle a été promue au rang d’une ville. Entreprise en 1920, la construction d’un port maritime y attirait des gens à trempe de toute la Pologne. En 10 ans, ils ont transformé ce village de pêcheurs en une ville moderne de 100 mille habitants. Et cependant, des monuments historiques d’il y a des siècles n’y font pas défaut. L’église Saint-Michel- Archange du XIIIe siècle à Oksywie, l’une des plus anciennes en Poméranie de Gdańsk, le palais de Kolibki qui se souvient du Jean III Sobieski et de son épouse Marie de la Grange d’Arquien et aussi le manoir néo-gothique fin XVIIe – début XVIIIe - rue Folwarczna à Orłowo. Les témoins du passé et des musées attendent des visiteurs également sur eau – le destroyer „L’éclair”, vétéran de la seconde guerre mondiale et l’une des plus belles frégates-écoles –„Le Don de la Poméranie”. Un Musée de la Marine de Guerre se trouve au centre de la ville – tout près d’une plage.

LIRE LA SUITE

Surnommée « Aurea Porta », Porte d’Or de la Pologne, et située à l’embouchure de la Vistule, Gdansk fût dans le passé l’une des cités hanséatiques les plus puissantes de la Baltique. De cette riche histoire, la ville garde de nombreux édifices et œuvres d’art de valeur. D’ordonnance médiévale, Gdansk séduit par le charme de ses ruelles, comme la pittoresque rue Mariacka pavée de petits carreaux de granit, avec ses maisons aux perrons richement ornés et ses élégantes boutiques de bijoux en ambre.

LIRE LA SUITE

Ensemble exceptionnel d’architecture défensive, avec ses murs en brique rouge, il comprend le château supérieur, le château moyen et le château bas, entourés de trois enceintes successives renforcées de donjons et de tours. Transformé en musée, le château abrite aujourd’hui des collections d’art médiéval : sculptures, vitraux, pièces de monnaie, médailles, armes, céramiques, étoffes..., ainsi qu’une des plus importantes collections de pièces d’ambre au monde.

LIRE LA SUITE

Située au nord de la Pologne, Slupsk est une ville - centre économique, culturel, scientifique et touristique important dans la région de Poméranie avec 95 milles habitants. Elle est construite sur les deux rives du fleuve Slupia, et à 18 km de la mer Baltique. En transport en commun on peut facilement joindre les stations balnéaires de la Baltique (Usta, Rowy, Leba, Darlowo) et dans Wysoczyzna Polanowska et Pojezierze Bytowskie (Région Lacustre de Bytów). Slupsk se situe dans une région tres attrayante, riche en forets, lacs et rivières, tout près de la mer (à 18 km); pour cette raison, la ville est considérée comme une perle touristique. Les visiteurs y découvriront une nature exceptionnelle, des monuments et des lieux historiques intéressants, des monuments : le château, le grenier du XIVe siècle, la tour penchée de l’église Notre Dame, le plus ancien ascenseur fonctionnant en Europe, la plus grande collection d’ouvres d’art de Witkacy et ses élevés.

LIRE LA SUITE

Katowice, chef-lieu de la région de Haute Silésie, autrefois ne faisant penser qu'à l'industrie lourde et des corons, elle est aujourd'hui une ville européenne à part entière où la tradition et a modernité s'entrecroisent. A l'heure actuelle Katowice, avec ses 320 mille habitants, est une ville en plein épanouissement, en voie de métamorphose, attirante pour les jeunes qui y veulent lier leur avenir. C'est à ces derniers que les autorités municipales adressent leurs projets de réaménagement urbanistique et social de la ville. La ville, dont les origines ne remontent qu'au XIX e siècle, est riche en monuments d'architecture. Parmi eux font figure des immeubles d'Art Nouveau du centre-ville, les détails soigneusement refaits des bâtiments néo baroques et néogothiques, ainsi que les cités ouvrières uniques de Nikiszowiec et Giszowiec. Quelques mines et fonderies hors service, monuments inédits d'architecture industrielle, abritent des exemplaires restaurés uniques de machines. La ville de Katowice constitue un centre universitaire et culturel puissant et une pépinière de cadres. Nombre d'éminents scientifiques de notoriété mondiale ont leurs racines ici.

LIRE LA SUITE

Cette ville surprend par sa forte relation avec la nature - sur son terrain se trouvent 5 réserves naturelles et dans son voisinage - le Parc National Swietokrzyski abritant des forets de pins et des déserts de pierres et de roches. En plus, les pentes entourant la ville sont appréciées par les skieurs qui y trouvent des descentes fort bien aménagées tandis que les reserves naturelles abritent des vestiges d'un passé lointain - dans les réserves Wietrznia et Kadzielnia on peut admirer des fossiles datant de plus de 500 million d'ans.

LIRE LA SUITE

Située sur la haute rive de la Vistule, c’est l’une des plus vieilles et des plus belles villes de Pologne. Ensemble architectural unique de la Vieille Ville, avec sa porte gothique d’Opatów, son hôtel de ville du XIVe siècle et sa cathédrale gothique. Monuments historiques les plus remarquables: l’église romane Saint-Jacques, le couvent de dominicains avec son riche décor intérieur et son campanile fortifié. Sous la Vieille Ville s’étend tout un réseau de caves ayant servi autrefois d’entrepôts. Reliées entre elles par des tunnels, elles forment aujourd’hui un itinéraire touristique souterrain d’une longueur de 470 m. Dans la ville même et aux environs, on trouve de pittoresques ravins loessiques où croît une riche flore.

LIRE LA SUITE

Étalée pittoresquement sur les collines dominant la Łyna, la ville historique d’Olsztyn possède dans ses limites 10 lacs, et 21 % de sa superficie sont occupés par des forêts. Le château gothique du chapitre de Warmie, où habita Nicolas Copernic, est actuellement le siège du musée de Warmie et de Mazurie. Dans l’ancienne chambre de l’astronome est aménagée une exposition biographique. Dans la cathédrale gothique Saint-Jacques ont lieu en été des concerts de musique d’orgue. Au nombre des attractions d’Olsztyn, il convient de citer le planétarium et l’observatoire astronomique.

LIRE LA SUITE

Frombork est une petite ville pittoresque, située sur la Lagune de la Vistule. C’est là qu’habita durant de nombreuses années, travailla et mourut Nicolas Copernic. L’ensemble des bâtiments de la butte de la Cathédrale, autrefois forteresse médiévale, comptent parmi les monuments classés du plus haut rang. L’archicathédrale gothique et le palais épiscopal du XIVème siècle abritent le musée Copernic.

LIRE LA SUITE

Dans la région de la Grande Pologne, berceau de la nation polonaise, se trouve la ville de Poznan grand centre commercial et capitale provinciale. Réputée pour ses foires internationales qui s'y tiennent régulièrement sur 163 500m² (36 pavillons d'exposition), Poznan est aussi une ville historique d'importance, l'île appelée Ostrow Tumski (Île de la Cathédrale) est la partie la plus ancienne de la ville. On y voit s'élever la cathédrale gothique Saint Pierre et Saint - Paul, entourée de 15 chapelles. Dans la Chapelle d'Or, il y a les tombeaux des premiers souverains de Pologne : Mieszko Ier (-- 992) et Boleslaw Ier le Vaillant (967 - 1025).

LIRE LA SUITE

Considérée comme la plus vieille ville de Pologne, elle est mentionnée comme Kalisia dans l’œuvre de Claude Ptolémée datée des années 142 à 147. Centre culturel. Les témoins de l’histoire de la cité sont les nombreux monuments architecturaux, antre autres les églises, parmi lesquelles la plus remarquable est celle de Saint Stanislav et Saint Adalbert. Bâtiments classiques et néoclassiques du XIXe et XXe siècle, théâtre des années 1922 à 1936. Dans le quartier de Zawodzie se trouve une réserve aechéologique avec des vestiges de peuplement très ancien: des nécropoles du haut Moyen Age, un oppidum du IXe siècle.

LIRE LA SUITE

Elle est devenue un centre économique, scientifique et culturel dont l’importance touristique ne cesse de croitre. C’est là que se croisent depuis des siècles les routes unissant l’Europe occidentale à l’Europe orientale et la Scandinavie à l’Europe méridionale. Bien que l’ancien aspect de la ville ait change, elle continue de plaire par la beauté de son architecture art nouveau, aussi a-t-elle beaucoup à monter aux visiteurs.

LIRE LA SUITE

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours
Je souhaite recevoir la newsletter