1 EUR = 4.3 PLN

Musées et galeries

                                         

ECS1170.jpg

Plus de 200 ans se sont écoulés depuis la création du Temple de Sibylle à Puławy, c'est-à-dire du premier musée en Pologne. Les musées contemporains sont de plus en plus souvent des lieux modernes et interactifs, qui nous expliquent le monde, nous intriguent ou arrivent à nous faire rire. Ils sont parfois le résultat des passions personnelles d’enthousiastes en tout genre.

Dans le surprenant musée de l’Insurrection de Varsovie, les bruits des avions ennemis bombardant la capitale et des explosions des bombes amplifient l’atmosphère d’horreur de ces atroces journées. Le visiteur peut lui-même « téléphoner » aux insurgés pour écouter leurs témoignages, entrer dans un canal d’égout, arracher l’une après l’autre les pages d’un calendrier illustrant les jours successifs de l’Insurrection.

Les musées nous attirent en fonction de nos centres d’intérêt. Les musées biographiques permettent de faire connaissance avec l’œuvre et l’entourage le plus proche de personnages célèbres, tels que le compositeur Fryderyk Chopin à Varsovie, l’astronome Nicolas Copernic (Frombork), l’écrivain Kornel Makuszyński (Zakopane), le dramaturge, poète et peintre Stanisław Wyspiański (Cracovie) ou le peintre naïf Nikifor (Krynica).

Les musées ethnographiques nous rapprochent les coutumes oubliées, souvent d’une manière pratique: par exemple dans le parc ethnographique de Kluki, qui documente l’ancienne campagne slovine, on peut observer différentes occupations des temps passés: tissage d’un textile sur un vieux métier à tisser, filage au moyen d’un rouet, fabrication du beurre à l’ aide d’une baratte et cuisson du pain dans des moules centenaires.

Sont extrêmement fascinants les musées de l’industrie, tels que le musée de l’Industrie textile à Łódź, le musée du Cuivre à Legnica et le musée des Chemins de fer à Jaworzyna Śląska. Ce dernier est une bonne aubaine pour les fanas des chemins de fer: ils y trouveront en effet plusieurs dizaines de vieux wagons et voitures et une collection impressionnante de locomotives.

Il y a enfin les petits musées privés, créés par des personnes dominées par un hobby. À Świdnica, de la passion de Stanisław Gabryś, serrurier à la retraite, est né le musée des Armes et des Objets militaires, qui dispose d’une magnifique collection de baïonnettes du monde entier, de carabines, de casques, d’uniformes et de lance-fusées. Les poupées, voitures miniatures et les jeux de cubes collectionnés par Henryk Tomaszewski, le fondateur légendaire du Théâtre de la Pantomime de Wrocław, sont à la base du musée des Jouets de Karpacz. L’amusant petit musée du Réalisme socialiste de Poznań rappelle aux visiteurs à quoi ressemblait le saturateur utilisé par le vendeur de rue d’eau gazeuse et leur apprend l’art de la composition des discours idéologiques pour les activistes du parti communiste.

Ce ne sont pas les tout nouveaux musées interactifs orientés vers vivre une expérience qui manquent en Pologne. Voici notre sélection :

Planifiez votre voyage

Planifier un voyage
Combien de personnes?
1
Pour combien de temps?
2 jours
Je souhaite recevoir la newsletter

Notre adresse

Organisation Polonaise de Tourisme à Bruxelles
Av. de la Renaissance 20 bte 25
1000 Bruxelles

Ouvert au public du mardi au jeudi, de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00